Le premier homme ou le chant profond d'Albert Camus

Le présent essai met en lumière les aspects affectifs d’un écrivain qui s’est voulu avant tout un artiste et devenu par son engagement au service de la liberté un maître à penser de son temps. Il livre des clés indispensables pour la compréhension de la philosophie de L’Homme Révolté.

Plus de détails


15,30 € TTC

OV03


Le 4 janvier 1960 Albert Camus sort de la route. Dans les débris de la voiture fut trouvé un manuscrit inachevé, Le Premier homme, esquisse du grand roman qu’il envisageait comme couronnement de son œuvre. Des écrits de jeunesse (Noces), chant dionysiaque à la splendeur du monde méditerranéen, jusqu’à son dernier livre posthume, les ouvrages de l’auteur de L’Etranger sont imprégnés de l’amour de sa terre natale d’Algérie. Mais dans Le Premier Homme transparaît surtout l’angoisse d’un homme face au destin, qu’il pressent tragique, d’une communauté à laquelle il choisira de rester fidèle. Le présent essai met en lumière les aspects affectifs d’un écrivain qui s’est voulu avant tout un artiste et devenu par son engagement au service de la liberté un maître à penser de son temps. Il livre des clés indispensables pour la compréhension de la philosophie de L’Homme Révolté.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Jean-Louis Saint-Ygnan
Les Editions Ovadia

Rechercher

Panier  

(vide)

Auteurs