Les faubourgs d'Oran

Les faubourgs d'Oran DVD. A travers ce film vous découvrirez ces faubourg ont fait et qui font l'histoire d'Oran et des Oranais. Durée: 1h30.

Plus de détails


15,00 € TTC

SOP11


Les Faubourgs d’Oran

Les falaises de Gambetta, la Cueva de l’Agua reste un lieu chargé de souvenirs. A l’origine, c’était une grande excavation en forme de grotte, d’où le nom de grotte de l’eau.

Gambetta était un quartier des plus sympathiques parce qu’il était typiquement Oranais. La place Fontanel fut un lieu de promenade délicieux. En 1951, naissait la cité HLM de Gambetta.

Le Quartier Montplaisant est situé dans la boucle du chemin de fer, dans le prolongement de la rue d’Arzew. Ce quartier était formé avant guerre de villas. Il était traversé par l’ancienne avenue de Tunis,rebaptisé Ali Chekkal. Cette avenue longeait le nouveau collège moderne de jeunes filles, baptisé Ali Chekkal.

De la porte de Bel Air à son groupe scolaire, ce faubourg était populaire. La place Bel Air était un lieu de rencontres, les Oranais aimaient s’y retrouver, discuter, et passer des moments agréables.

L’avenue Saint Eugène était l’épine dorsale de ce faubourg. Depuis le moulin Delanoé jusqu’au rond point de Dar-Baïda, point de départ de la nationale vers Mostaganem. La place de St Eugène était le centre principal d’animation du quartier avec le kiosque où prenaient place les Orchestres pendant les fêtes.

Delmonte : C’est en 1962 que les premières habitations virent le jour dans ce quartier. C’est un quartier aux rues parallèles à sections droites et nettes sur l’avenue Sidi Chami, épine dorsale de Delmonte.

Choupot : Fermez les yeux….. Nous voilà à Choupot. Les promenades, les rêveries, les couleurs, les odeurs, les espoirs, les premières armes de la vie, la rue, le quartier, les familles, les amis, et tout ça avec un soleil et un beau ciel bleu.

Boulanger : quartier paisible se caractérisant par ses patios, ses villas et ses terrains vagues.

Sananès où la sérénité retrouvée. Le parc de Sananès était un lieu paisible et tranquille. Le lac, ses arbres, ses couleurs, ses odeurs donnent à ce faubourg une saveur peu commune. Entre nostalgie et souvenirs….

Le quartier d’Eckmühl s’étendait de part et d’autre de l’Avenue d’Oujda. Les arènes furent construites au milieu des champs à la fin du 19ème siècle, dans les années cinquante. Les arènes furent rehaussées par une tribune en galerie.

Saint Antoine et sa place Laurence était un lieu où les jeunes oranais aimaient se retrouver pour les kermesses et surprises parties improvisées. La salle de Cinéma « Le Rex » diffusait de la musique arabo-
andalouse-orientale. Elle attirait l’attention du passant sur les films à l’affiche.

Village Nègre : A partir du Boulevard Joffre, suivons le Boulevard Joseph Andrieu par lequel, au-delà des casernes du Train, une vie particulière animait ce quartier avec ses nombreux petits magasins groupés à peu près par rues selon leurs activités.

Le Faubourg Cuvelier est encadré par la rue Laurent Guerrero, l’avenue Louise de Bettignès et la rue du Foyer Oranais. Les halles centrales étaient le poumon du quartier où éclataient les couleurs et où embaumaient les odeurs de fruits et légumes.

Les Faubourgs Brunie-Protin se situent au nord de la ville d’Oran. Le camp des tirailleurs a vu de nombreux militaires effectuer leurs classes d’armes.

 

Durée:1h30

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Pierre Machot
Sophya Productions

Rechercher

Panier  

(vide)

Auteurs