Fès

Dans le récit personnel de son voyage au sein de l’ambassade envoyée à Fez au printemps 1889, Pierre Loti (1850-1923) met en scène l’Athènes africaine avec le génie d’un peintre orientaliste...

Plus de détails


6,00 € TTC

MAG04


Dans le récit personnel de son voyage au sein de l’ambassade envoyée à Fez au printemps 1889, Pierre Loti (1850-1923) met en scène l’Athènes africaine avec le génie d’un peintre orientaliste. De l’extraordinaire réception offerte par le sultan Moulay-Hassan au spectacle interdit des terrasses réservées aux femmes, il faut que la lumière brille sur des ruines pour séduire le célèbre voyageur qui se disait « l’âme à moitié arabe ».

 

« Cette ville, qui paraît si maussade et si noire à qui la parcourt sans lever la tête, déploie toute sa vie féminine et élégante le soir sur ses toits, à ces heures dorées de la fin du jour. »

 

Texte extrait de Au Maroc, publié en 1890.

 

Format 11x8cm, 77 pages.

Editions Magellan et Cie, juin 2005.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Pierre Loti
Magellan et Cie

Rechercher

Panier  

(vide)

Auteurs