Vivre ou mourir aux Ouled Amar

Récit des travaux et des jours, des heurs et des malheurs de quatre générations d’agriculteurs français ayant vécu en Algérie entre 1871 et 1962.

Plus de détails


21,00 € TTC

ATCA21


Récit des travaux et des jours, des heurs et des malheurs de quatre générations d’agriculteurs français ayant vécu en Algérie entre 1871 et 1962. L’aieul alsacien venu s’établir près d’Oran pour échapper à l’occupation allemande. Le grand-père bourguignon qui se joindra en 1906 à la «colonne du Sersou» 250 familles parcourant 300 km en 40 jours dans plusieurs centaines de chariots escortés par une poignée de Chasseurs d’Afrique. Le père qui sera , au retour de la Première Guerre mondiale, le premier Européen à risquer une implantation permanente chez les Ouled Amar, tribus de l’Ouarsenis mal pacifiées car toujours dirigées par des descendants d’officiers d’Abd el Kader.

C’était le temps des pionniers, du combat de chaque instant contre les hommes et les éléments. Puis viendra celui de la réussite, matérialisée par l’édification d’un grand domaine agricole. Un patrimoine que l’auteur tentera de sauvegarder les armes à la main lorsqu’éclatera la Guerre d’Algérie. Cette guerre fratricide qui en moins d’une décennie reprendra à cette famille de paysans français le bien qu’elle avait mis près d’un siècle à acquérir là-bas.

Format: 13,5 x 21,5 cm - 232 pages- 1997.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

René Colin
Editions Curutchet-Harriet

Rechercher

Panier  

(vide)

Auteurs