Trois mille enfants réfugiés en Algérie de 1941 à 1945

Entre 1941 et 1945 les Français d'Algérie ont bénévolement ouvert leurs coeurs, leurs foyers à des milliers d'enfants métropolitains victimes de la guerre et de l'occupation :les enfants du "Centre Georges Guynemer"... Ouvrage vendu au profit de l'association SOS OUTRE-MER.

Plus de détails


18,00 € TTC

PA01


Au coeur de l'été 1962 l'Algérie devient indépendante.

Les révolutionnaires algériens auto proclamés gouvernants n'offrent plus aux Français, qui ont depuis cent trente deux ans mis ce pays en valeur, que deux options: "la valise ou le cercueil".

Ces Français qui ont déjà connu les journées sanglantes assassines des 26 mars à Alger et 5 juillet à Oran.

Dépouillés de leurs biens, menacés dans leur vie, leur exode vers la France se déroule dans une désorganisation totale sous l'égide d'un gouvernement et d'une part de la population indifférents sinon hostiles. Et pourtant...

Et pourtant?

Pourtant, ce sont bien ces mêmes Français d'Algérie qui entre 1941 et 1945 ont sans compter bénévolement ouvert leurs coeurs et leurs foyers à plusieurs milliers d'enfants métropolitains victimes des vicissitudes nées de la guerre et de l'occupation.

Ce sont les enfants du "Centre Georges Guynemer".

Quelques uns d'entre eux devenus octogénaires relatent dans quelques lignes de cette compilation leurs souvenirs de cette époque.

 

Cet ouvrage est vendu au profit de l'association SOS OUTRE-MER.  

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Claude Sandra-Raymond / Pierre Anglade


Rechercher

Panier  

(vide)

Réductions

Toutes les promos

Auteurs